Lorsque la "street photo" rejoint la "street food" : au hasard des rencontres dans l'espace urbain, immortaliser systématiquement les aliments de rue - arrivés ici par dédain ou par accident - à l'aide d'un téléphone portable, sans opérer de choix. Ce travail donne suite aux Aliments de la colère.